• Asterix

    Un classique

    AsterixTous le monde connaît ASTERIX. Je ne vais donc pas m'étendre sur l'histoire de ce petit gaulois, je vais juste parler de l'un de mes albums favoris de la série, des "guest stars" et pousser un coup de gueule.

    ASTERIX EN CORSE : l'un des meilleurs albums de la série, qui me fait rire à chaque lecture. La carte de la Corse avec ses camps romains aux noms aussi fleuris que "Sivispacemparabelum  Ouest", le fromage typique qui fait exploser le bateau, le nom du guerrier Corse "Ocatarinetabellachichi", les petits vieux assis sur un banc qui commentent la bagarre...Je pourrais citer tout l'album, si je le pouvait.

    Les "guest stars" : c'est un jeu de repérer les célèbrités qui apparaîssent au fil des albums : en premier lieu le duo d'auteurs qui se sont fait plaisir à plusieurs reprises ; puis leurs amis : Pierre Tchernia, Lino Ventura se sont retrouvés en centurions romains. Guy Lux est devenu évidement présentateur de jeux du cirAsterixque, et des "cross-over" avec des héros de BD comme les "Dupont-Dupond" qui font une apparition dans ASTERIX CHEZ LES BELGES comme il se doit. Mention spéciales pour deux guest de poids : Sean Connery en...espion romain, et Kirk Douglas qui, en bon cabot qu'il est, vole la vedette à nos deux Gaulois dans LA GALERE D'OBELIX !

    Le coup de gueule : Depuis la disparition de son complice René Gosciny, Albert Uderzo a, jusqu'à récement, assuré seul la conception des albums ; malheureusement sans avoir le talent nécessaire pour en faire des oeuvres inoubliables.

    Mais le pire fût incontestablement LE CIEL LUI TOMBE SUR LA TÊTE : notre petit village d'irréductibles gaulois se trouve prit dans la guerre opposant deux peuples extra-terrestres : de petites créatures au look disneyien venus de la planète Tadsylwine (annagramme de Walt Disney) , aux affreux "Nagma", mélange de samouraïs en armure et d'insectes. Le message d'Uderzo est très clair : notre pays risque fort d'être envahi par la japoniaiserie...

    Je comprends parfaitement que la "vieille garde" de la BD Franco-belge se sente menacée par le raz-de-marée "manga", mais il y a l'art et la manière de le dire : Gosciny aurait traité cela avec son humour qui ressemble, par une curieuse coïncidence, à celui d'Osamu Tezuka, le "Dieu du Manga"...Il faut d'ailleurs savoir que ces deux auteurs ont de nombreux point communs, à commencer par une grande admiration pour Walt Disney.

    Cet album, le 33ème de la série, fût le plus décrié aussi bien par la critique que par le public. Uderzo avoua dans une interview qu'il n'avait lu dans sa vie qu'un seul manga (érotique qui plus est) : ceci expliquant sans doute cela, mais je pense qu'il aurait dû méditer cette phrase : "étudier pour connaître, connaître pour combattre"...

    Bref, les meilleurs albums d'ASTERIX sont ceux scénarisés par l'irremplaçable René Gosciny.

    Asterix

    ASTERIX - 33 albums, aux éditions Albert-René.

    Mes albums préférés :

    ASTERIX EN CORSE

    ASTERIX CHEZ LES BELGES

    ASTERIX ET CLEOPATRE

    ASTERIX CHEZ LES BRETONS

      

    Mon personnage favori, c'est Idefix ! 

    « Les PeanutsTouch »

  • Commentaires

    1
    Burt
    Vendredi 26 Octobre 2012 à 23:57

    A propos d'Idéfix, Uderzo a dessiné ce petit chien pendant l'épisode "Le Tour de Gaule", mais il n'avait pas de nom. Les lecteurs du journal "Pilote", qui publiait alors la série, furent mis à contribution et firent plusieurs propositions. Il y  eut beaucoup de noms:  Trépetix, Paindépix...Idéfix fut le nom choisi par les auteurs.

    2
    Samedi 27 Octobre 2012 à 00:05

    Je connaissais cette anecdote, et d'ailleurs Uderzo n'a jamais sû pourquoi, lorsqu'il eu le scénario en mains, il était noté "un petit chien attend à la porte de la charcuterie" dans le passage du "Tour de Gaule", Gosciny notais rarement ce genre de détail...Intuition ?

    3
    Burt
    Samedi 27 Octobre 2012 à 00:29

    Et Goscinny n'a pas non plus précisé que ce petit chien suivrait les deux Gaulois pendant tout leur périple. Uderzo a  beaucoup apporté à la série avec  son dessin qui fourmille de détails. Je me suis souvent demandé ce qu'aurait pu être "Astérix" réalisé par un autre dessinateur. Pour l'intuition, ces deux auteurs étaient en telle osmose...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :