• Gaston Lagaffe

    "M'enfin ?"

    Gaston Lagaffe28 février 1957. Dans le numéro 985 du journal "Spirou" apparait un curieux personnage, grand dadais qui ne va pas tarder à faire montre de ses talents dans le gag.

    Gaston Lagaffe est une création originale de Franquin, qui jusqu'ici avait repris les aventures de Spirou et Fantasio. Il semble qu'il fut inventé pour "dynamiter" les pages du journal qui étaient trop sages et trop consensuelles aux yeux du dessinateur.

    J'ai mis longtemps à m'intéresser à Gaston Lagaffe. Non que je n'aimais pas - loin de là ! - mais je n'ai vraiment "accroché" à ses péripéties qu'au moment où je suis entrée dans la vie active. Peut-être y ais-je trouvé matière à dédramatiser les petites "bourdes" que je faisais moi-même (heureusement pour moi, je n'ai jamais été aussi "gaffeuse" que lui).

    Tout me plait dans ce personnage : ses gaffes, bien sur, mais aussi sa dégaine, ses inventions, ses recettes de cuisine totalement loufoques. Mais je crois que ma préférence va à ses convictions : antimilitariste et écologiste avant l'heure, il préfigure à lui seul les mouvements des années 70/80. J'adore le voir prendre pour cible les uniformes et utiliser son "Gaffophone" pour empêcher la chasse à la baleine.

    Gaston est en fait un grand enfant rêveur et maladroit, mais plein de bonne volonté malgré une flemme chronique. L'un des gags récurrents que je préfère, c'est celui où il teste des déguisements pour des bals masqués, gag se terminant invariablement par la phrase "Mais si on danse ?" qui est devenu "culte" pour moi.

    Je terminerai ce post en signalant qu'à l'occasion des 60 ans de la naissance de Gaston, un hors-série de "Paris-Match" est sorti récemment. On y découvre, classé de A à Z, tout ce qu'il faut savoir sur le "cas Lagaffe" et son auteur, dont il est en quelque sorte le double de papier.

    En lisant ce hors-série, je me suis d'abord fait la réflexion que les bandes de Gaston Lagaffe auraient eu leurs places dans un journal comme "Pilote", mais tout bien réfléchis, elles s'y seraient perdues entre les oeuvres de Gotlib ou de Cabu : Gaston se devait de "foutre le bordel" dans les pages d'un journal aussi sérieux que "Spirou", cela lui a permis de se faire sa place au soleil de la BD.

    Gaston Lagaffe

     

     

     

    « Adieu, Jirô Taniguchi.Baby Boss »

  • Commentaires

    1
    Burt
    Mardi 20 Juin à 01:34

    Un film "Gaston Lagaffe" est prévu pour début 2018.

      • Mercredi 21 Juin à 23:20

        C'est tout moi, ça : je râle parce que presque personne ne viens sur ce blog, et je ne prends même pas la peine de répondre aux commentaires de ceux qui viennent !

        he

        Blague à part, j'ai toujours un peu peur de ces adaptations cinéma, surtout quand il s'agit de BD "à sketchs", en général, ça ne marche pas très bien. Même si c'est un dessin animé qui est en préparation, il faudrait un bon scénariste pour "étoffer" la chose.

        Il me semble par ailleurs qu'une adaptation avait été faite dans les années 70/80 en film "live" mais, pour des raisons de droits, les noms des personnages principaux avaient été changés. Il faudrait que je fasse des recherche là-dessus.

    2
    Burt
    Jeudi 22 Juin à 01:01

    he

    Pour le film "Gaston Lagaffe" annoncé, je crois que ce sont des acteurs, il ne s'agit pas d'un D.A. Celui sorti dans les années 70/80 n'était pas très bon. Aujourd'hui, on sait mieux réaliser des films tirés de BD. Cependant, l'univers et les gags de Gaston pourront-ils être aussi drôles à l'écran que sur papier...Il manquera toujours le trait inimitable du grand Franquin.

     

      • Jeudi 22 Juin à 07:15

        Une série animée de Gaston est passée récemment sur France 3, qui respectait le "ton" et le graphisme de Franquin. Les quelques épisodes que j'ai vu m'ont bien plu en tout cas.

        Si c'est un film avec des acteurs, il y a des chances pour que ce soit comme pour les récents Boule et Bill : une "bouillie" de gags idiots, des comédiens "bankable" pour faire passer la pilule et un scénario écrit sur un ticket de métro...

    3
    Burt
    Hier à 02:11

    Je n'étais pas au courant de ce D.A. de Gaston sur France 3, dommage. J'espère que la série repassera, et si c'est le cas( je ne lis pas toujours bien les programmes TV), n'hésite pas à lancer une alerte sur Imagemo, ou tes autres blogs.smile

    Comme tu l'écris, il est possible que ce film de "Gaston" soit du même niveau que "Boule et Bill" et consorts. Un genre de cinéma qui veut plaire aux petits sans déplaire aux grands, tout un art...

    4
    Hier à 09:43

    J'ai trouvé le deuxième volume de la série animée dans une solderie, mais les dvd sont en vente sur le Net. Il y aura sans doute une rediffusion lors de la sortie du film !

    Je crois que le problème quant aux adaptations "live", c'est que certaines BD ne peuvent être adaptées, tout simplement ! Il est plus facile de scénariser un album de "Tintin" ou "Astérix" car il y a déjà une histoire, mais qu'il est stupide de vouloir "caser" des sketchs de "Boule et Bill" ou  "Gaston Lagaff" dans un long-métrage.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :