• Le Roi Lion

    2019 - Jon Favreau

    Titre original : The Lion King

    "Le lion s'endort ce soir" (et l'imagination aussi...)

    Le Roi LionSur la "Terre des Lions", le roi Mufasa présente à ses sujets son fils nouveau-né, Simba. Quelques temps plus tard, il va tancer son frère Scar, celui-ci ayant boudé la cérémonie.

    Le jeune Simba va grandir en explorant son futur royaume, entre innocence et émerveillement. De son côté, Scar complote avec les hyènes pour tuer son frère et son neveux afin d'accéder au pouvoir.

    Sorti en 1994, Le Roi Lion restera à jamais le film du renouveau, sortant la firme Disney d'un semi-sommeil qui s'apparentait presque à une agonie. Aujourd'hui, ce remake est apparemment une façon de rappeler à tous que l'empire crée par Walt doit tout à ce dessin animé.

    Pourtant, malgré des qualités techniques indéniables et malgré le mélange réussit d'humour et d'émotion, cette nouvelle version en images de synthèse restera ce qu'elle est : un remake qui n'était pas forcément indispensable.

    Oui, je reconnais que j'ai aimé ce film, qu'il m'a ému comme le fit son modèle en son temps, et le "jeu" des acteurs est bien rendu. Les voix françaises sont parfaite (Jean Reno reprenant le rôle de Mufasa), et, pour une fois, Jamel Debouze (Timon) ne tape pas sur les nerfs, mais... je ne sais pas... en écrivant ces lignes quelques heures à peine après avoir quitté la salle de cinéma, j'ai eu l'impression de n'avoir pas eu mon content de rêve et de dépaysement.

    Je me pose d'ailleurs la question : pourquoi Disney s'obstine à vouloir faire des "remake live" de ses dessins animés classiques ? Manque d'imagination ? Recherche de prouesse technique ? Désir de drainer une nouvelle génération de spectateurs nourris aux jeux vidéos et à la "stop-motion" ?

    Toujours est-il que Le Roi lion est un bon film, certes, mais restera à mes yeux un simple "remake".

    Le Roi LionLe Roi Lion

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Comme des bêtes 2Adieu, Richard Williams. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :