• Les Mystérieuses cités d'or

    "Enfant du soleil, tu parcours la terre, le ciel..."

    "Le Seizième Siècle...

    Des quatre coins de l'Europe, de gigantesques voiliers partent à la conquête du Nouveau Monde.

    À bord de ces navires des hommes, avides de rêve, d'aventure, et d'espace, à la recherche de fortune.

    Qui n'a jamais rêvé de ces mondes souterrains, de ces mers lointaines peuplées de légendes,

    ou d'une richesse soudaine qui se conquerrait au détour d'un chemin de la Cordilière des Andes ?

    Qui n'a jamais souhaité voir le Soleil souverain guider ses pas au coeur du pays Inca, vers la richesse et l'histoire des Mystérieuses Cités d'Or..." 

    Les Mystérieuses cités d'orRappelez-vous... Alléchés par ce formidable texte d'introduction dit par Michel Paulin, nous partagions les pérégrinations du trio Esteban, Zia, Tao au coeur d'une Amérique de légende, peuplée d'Incas, d'Amazones et d'Olmèques. Les Mystérieuses cités d'or est un DA comme il n'en existe hélas plus aujourd'hui, le genre qui donnait envie d'en découvrir plus sur des peuples et des civilisations, qui nous entrainait dans des légendes et se permettait une intrusion dans la SF et le fantastique avec l'apparition des artefacts de l'Empire de Mu et des inquiétants Olmèques qui semblaient venir d'une autre planète.

    Même la plupart des méchants avaient un charisme qui faisait qu'on attendait avec impatience le prochain épisode; Les personnages principaux étaient attachants, depuis le jeune Esteban téméraire et chaleureux jusqu'au mystérieux Mendoza, aventurier cupide au départ qui va peu à peu s'attacher aux trois enfants au point de risquer sa vie et l'or pour les sauver (j'avoue qu'il a toujours été mon personnage préféré).

    Et n'oublions pas Sancho et Pedro, toujours prêts à tomber dans des trous ou à dégringoler d'un escalier. Mais ils sont si indispensables et si utiles dans les moments dramatiques qu'on les adore.

    Les Mystérieuses cités d'orEt puis, cerise sur le gâteau, les mini-documentaires à la fin de chaque épisode, commentés par le grand Jean Topart, qui apportaient un éclairage sur l'épisode en question.

    Coproduction franco-japonaise, réalisé par Bernard Deyriès, Édouard David, Kenichi Murakani et Kenichi Maruyama, sur un scénario de Jean Chalopin* librement adapté d'un livre de Scott O'Dell, Les Mystérieuses cités d'or est l'une des plus belles réussites télévisuelles.

    À noter que Deyriès et Chalopin avaient déjà collaborés avec les japonais pour Ulysse 31, autre oeuvre-culte des années 80.

    Une suite fut diffusée en 2013 sur TF1 ; n'en ayant  vu que quelques épisodes, je ne peux en donner que les renseignements suivants, trouvés sur Internet : d'abord, il s'agit d'une production 100 % européenne, réalisée par Jean-Luc François et scénarisée par Hadrien Soulez Larivière (deux inconnus pour moi...).

    Les Mystérieuses cités d'orL'histoire reprend apparemment à la fin de la série précédente, lorsque Esteban, Zia et Tao apprennent l'existence d'autres Cités d'Or et partent à leur recherches à bord du Grand Condor. En tout cas, cette nouvelle série déchaine les passions sur le Net : les fans de la première heure crient au scandale. Je regarderai bien un jour cette suite pour me faire une idée personnelle, mais j'avoue que les images trouvées sur la Toile me rebutent un peu : les personnages semblent y être moins charismatiques (voir photo ci-contre). Mais peut-être est-ce justement parce que j'ai en tête la série originale.

     

     

     

     

     * J'ai trouvé un site très intéressant (lien ci-dessous) qui démontre que les français n'ont pas "crée" Les Mystérieuses cités d'or, mais ce sont contenté d'adapter un scénario écrit par les japonais, ce qui explique des scènes "rajoutées", des incohérences et des dialogues parfois abscons :

    http://estebantaozia.blogspot.fr/

    Allez, pour le plaisir, quelques images de la série originale :

    Les Mystérieuses cités d'orLes Mystérieuses cités d'orLes Mystérieuses cités d'or

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les Mystérieuses cités d'orLes Mystérieuses cités d'orLes Mystérieuses cités d'or

     

     

     

     

     

     

    « Capucin dans tout ses états...Ghibli abandonne les long-métrages »

  • Commentaires

    1
    Kinskiklaus
    Dimanche 5 Novembre 2017 à 08:56

    Une série qui me replonge instantanément dans mon enfance, je n'en ratais aucun épisode. Son générique, encore aujourd'hui, se révèle particulièrement réussi. Je me suis toujours dit qu'un jour prochain, j'allais acheter l'intégrale DVD. Je l'avais fait une fois avec l'intégrale "Tom Sawyer", autre série emblématique de mon enfance, et je m'étais royalement régalé.

    2
    Dimanche 5 Novembre 2017 à 09:50

    J'ai l'intégrale DVD et effectivement c'est un plaisir de s'y replonger.

    Quant à  Tom Sawyer, c'est aussi un "classique". Je m'offrirai bien un jour l'intégrale de ce DA, ne serait-ce que pour revoir "Joe l'Indien", l'un des méchants les plus inquiétants de l'animation...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :